Catégories

mercredi 16 novembre 2011

Gratuitement

J'en ai assez
Des conseils avisés
Me recommandant de tout bien protéger
Mes pauvres rimes
Et mes mots infirmes
Il paraît qu'on veut me les dérober
Prends garde aux plagiaires
Attention aux faussaires
Je me méfie surtout de ceux qui m'disent quoi faire
Nouvelle loi chaque jour
A quoi bon le velours
Si dessous la main est en fer...

Mes mots
Je ne les enferme pas
Ils s'envolent
Et c'est très bien comme ça
Qu'ils courent
Tant pis pour l'argent
J'écris comme je pense
Gratuitement

Écrire selon mon cœur
Mes rires et mes peurs
Je ne connais pas d'autre droit d'auteur
Quand je suis libre
Et que mes phrases vibrent
Que m'importent tous les arnaqueurs ?
On dit souvent
"Le temps c'est de l'argent"
Mais si on la passion on a toujours le temps
Une feuille de papier
Un crayon affuté
Il ne m'en faut pas plus pour être content...

Mes mots
Je ne les enferme pas
[...]
J'écris comme je pense
Librement

Mes écrits farfelus
Sont faits pour être lus
Par moi-même ou par des inconnus
La rémunération
Cruelle tentation
Est une récompense, certainement pas un dû
Le pillage
Ne m'est pas un outrage
Mais un signe de valeur, je dirais même un hommage
Je ne vous oblige pas
A marcher dans mes pas
Mais laissez-moi faire ce que je veux de mes pages...

Mes mots
Je ne les enferme pas
[...]
J'écris comme je pense
Gratuitement
Librement !

Licence Creative Commons



Attention : ce texte n'est pas sous la même licence que mes précédents.. Cliquez sur les liens ci-dessus pour avoir plus d'information.

10 commentaires:

  1. Phrases magnifiques, tout simplement.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Healcraft ! Contente que ce soit apprécié par des libristes :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah, non seulement tu écris des vers mais tu portes la bonne parole messianique de Wikipédia ! ô Grande Gourou !

    Très intéressant que tu écrives : "La rémunération / Cruelle tentation / Est une récompense, certainement pas un dû / Le pillage / Ne m'est pas un outrage / Mais un signe de valeur, je dirais même un hommage"

    Je ne sais pas qui des administrateurs pornophiles de Wikipédia ou de toi, Chansonmatou, a composé ces vers. Il y a interpénétration sans doute.

    Ou bien ce sont les innombrables pilleurs de sites qui copient-collent pour répandre le savoir aux petits nanfanzafricains. Haha. Bien joué.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Anonyme n°1, c'est gentil !

    Anonyme n°2 : vous avez marqué un point Godwin avec le mot "pornophile", aussi suis-je au regret de ne pouvoir vous répondre ;)

    RépondreSupprimer
  5. Très bon texte (une fois de plus). A la lecture, j'ai ressenti un Rap ? Qu'est-ce que tu en pense ?

    A la seconde lecture, j'ai senti une nouvelle version de "L'homme pressé" (peut-être mieux comme style, non ?).

    Je me laisserai peut-être par le second style à la rentrée... en attendant, bonne fête de fin d'année !

    Fred

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup Fred !

    Pour la musique j'ai écrit le texte avec "J'écris faux je chante de la main gauche" de Benoît Dorémus en tête ; mais l'Homme pressé me paraît une super piste (c'est un peu le même espritt d'ailleurs).

    Bonnes fêtes à toi et à toute la famille :)

    RépondreSupprimer
  7. Sympa comme chanson ! Félicitations ! J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup Euterpe ! Et bonne continuation sur ton blog :)

    RépondreSupprimer